Tweets de @CUD_be
   
CONTACT
Murielle ANDERSSON
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Projets PIC aux Philippines

Towards greater human security in Mindanao by establishing strategic research partnerships to strengthen local governance in land and water management

Durée : 2010-2014
Coordonnateur : Laurent BOCK, ULg-GxABT
Budget : 409.993,77 €

DESCRIPTIF
La pression sans cesse croissante exercée sur le territoire à Mindanao au cours des 20 dernières années, due à l’influence de la modification rapide de l’utilisation de ce sol, des migrations, de la globalisation et des changements climatiques, plaide pour de nouvelles réglementations sur son occupation, son utilisation et sa gestion, pour la révision des systèmes agraires et la mise au point d’outils efficaces d’évaluation, de monitoring, da prévision et  d’alerte en matière agro-environnementale. A ce niveau, le sol, qui est une ressource patrimoniale à renouvellement lent, est un facteur-clé quand on veut faire face aux menaces liées à l’érosion, à l’épuisement des nutriments, à la pollution et aux inondations, tous phénomènes influencés par des processus liés à l’eau. La pauvreté croit sans cesse dans les territoires d’altitude car les communautés qui y vivent doivent leurs moyens de subsistance à une agriculture extensive sur des sols de moins en moins productifs.

Le projet tend vers une meilleure compréhension de l’utilisation des terres dans certaines zones de Mindanao. Il est prévu de travailler avec des migrants et des communautés indigènes en vue d’instaurer des pratiques plus productives et durables en matière d’utilisation des sols, qui soient compatibles avec les contextes biophysique et social des zones étudiées.
Pour ce faire, le projet vise à

  • familiariser les partenaires avec les principes d’une méthodologie originale intégrant des paramètres et approches géomorphologiques, agropédologiques et socioéconomiques ;
  • appliquer autaut que possible les directives de la FAO en matière de planification d’utilisation des sols ;
  • implémenter un système d’information géographique au niveau micro qui devienne un outil participatif de prise de décision dans un contexte soumis aux pressions et menaces citées ci-dessus ;
  • renforcer les capacités des partenaires locaux, partenaires universitaires avec participation de gouvernements locaux, en vue de réaliser les analyses requises, tout en offrant aux partenaires belges un champ d’études sur les dynamiques locales en matière d’utilisation des sols.

COORDONNATEUR
Laurent BOCK, ULg-GxABT
Unité sciences du sol

PARTENAIRES
Peter WALPOLE, Ateneo de Manila University, Manille
Environmental Science for Social Change Institute
Jose Ramon VILLARIN, Xavier University (Ateneo de Cagayan)

Sabine HENRY, FUNDP
Département de géographie
Vincent HALLET, FUNDP

CONTACT
Laurent BOCK
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir