Tweets de @ARESfwb_be
   
Projets PIC en RDC

Valorisation de la mémoire filmée de la période coloniale: renforcement des capacités pédagogiques en sciences humaines ; mise en place d'un réseau interuniversitaire sur la mémoire de l'Afrique centrale
 
Durée : 2008-2011
Coordonnateur : Valérie PIETTE, ULB
Budget : 323.872,00 €

DESCRIPTIF
A l’heure où les pays d’Afrique centrale amorcent une nouvelle phase dans leur transition politique, les différentes perceptions de l’histoire de la région continuent à refléter les divisions du champ politique. C'est pourquoi, la bonne compréhension des conflits en Afrique Centrale nécessite d’analyser en profondeur la perception coloniale de ces sociétés afin de mieux percevoir le terreau dans lequel naissent les dynamiques politiques émergentes des jeunes états indépendants.
 
Dans le vaste chantier de mémoire amorcé par l’historiographie africaine, les archives filmées apporteront immanquablement une pierre originale à l’édifice en construction. Dans les milieux académiques des trois pays concernés, on ressent depuis plusieurs années, un désir croissant de démocratiser l’accès à l’information, au savoir et à l’histoire, et ce, entre autres, en utilisant les nouveaux moyens de communication. L’accès à l’image, et plus précisément, à l’archive filmée, peut apporter un appui considérable aux missions pédagogiques des universités, et par voies indirectes (formation de futurs enseignants, journalistes, etc), aux secteurs pédagogiques parallèles.
 
Les centres d’archives belges (MRAC, Kadoc, Cinémathèque) ont entrepris une action conjointe de sauvegarde de leurs collections de films coloniaux actuellement conservés sur leur support d’origine, dont la durée de vie est on le sait, limitée. Une fois digitalisé et acheminé sur place, ce patrimoine filmé

  • alimentera le débat essentiel relatif aux identités et à la mémoire des populations locales ;
  • participera de manière concrète au nécessaire renouvellement des sources historiques accessibles au chercheur africain ;
  • constituera un matériel didactique novateur pour l’ensemble des étudiants en sciences humaines, de plus en plus fréquemment confrontés à l’analyse de l’image dans le cadre de leur recherche ;
  • constituera un outil pédagogique incontournable de vulgarisation de l'histoire, et partant, un intermédiaire efficace entre le savoir historique et le grand public.

COORDONNATEUR

Valérie PIETTE, ULB
Faculté de philosophie et lettres

PARTENAIRES
Déo BYANAFASHE, Université nationale du Rwanda, Butare
Apollinaire YENGAYENGE, Université du Burundi, Bujumbura
Kiangu SINDANI, Université de Kinshasa, RDC

Nathalie TOUSIGNANT, FUSL
Jan DE MAEYER, Katholieke Universiteit Leuven

CONTACT
Valérie PIETTE, ULB
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir