Tweets de @ARESfwb_be
   

 


 La Coopération belge

Projets PIC en Éthiopie

Improving water resource planning at the scale of micro-dam catchments in Tigray, Northern Ethiopia: learning from success and failure

Durée : 2008-2013
Coordonnateur : Bas van WESEMAEL, UCL
Budget : 394.321,16 €

DESCRIPTIF

L’Ethiopie, qui est l’un des pays les plus peuplés d’Afrique, souffre de famine chronique, d’une croissance démographique rapide et de dégradation des terres. La pauvreté et la famine en Ethiopie sont principalement associées à la dégradation accélérée de ses ressources en eau et en sol. Cette dégradation est particulièrement prononcée dans le nord du pays, où se trouve la zone d’étude de ce projet, la région du Tigray.

De nombreuses études ont présenté les énormes efforts consentis en matière de conservation des eaux et des sols (CES) dans le Tigray depuis les années 1980. Il ne fait désormais plus aucun doute que les efforts en CES protègent effectivement le sol à l’échelle de la parcelle ou même du versant. Certains éléments laissent également apparaître le fait que les mesures de CES influencent également la production de sédiments à l’échelle du bassin versant, la recharge des nappes aquifères, et le débit de base des rivières.

Le projet vise à contribuer à l’acquisition et au transfert de compétences en matière de gestion des ressources en eau à l’attention des communautés locales en renforçant un centre de recherche sur les ressources en eau au sein de l’Université de Mekelle et en formant deux membres du personnel d’une ONG et d’une agence de l’eau pour améliorer le choix des sites et les dimensions de nouveaux lacs collinaires. Plus spécifiquement, des systèmes de suivi hydrologique seront mis en place en collaboration avec l’ONG locale et l’agence de l’eau. Ces systèmes serviront à caractériser l’effet de différents types de CES sur la production de ruissellement, le transfert de ruissellement vers les lacs collinaires, la recharge des nappes locales et l’effet sur le débit de base. L’ensemble des informations obtenues formera la base scientifique pour améliorer la planification de systèmes de valorisation des eaux de ruissellement.


COORDONNATEUR
Bas van WESEMAEL, UCL
Département de géographie

PARTENAIRES
Nigussie HAREGEWEYN, Mekelle University

Vincent HALLET, FUNDP
Jozef DECKERS, KUL
Jean POESEN, KUL
Physical and regional Geography Research Group

CONTACT
Bas van WESEMAEL
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir