Tweets de @ARESfwb_be
   

 


 La Coopération belge

Midi de la CUD : 14.12.10 - Le film colonial : rhétorique, enjeux, héritage

14.12.10 : Le film colonial : Rhétorique, enjeux, héritage
Étude de cas : Femmes de demain (1957)
Présentation par Nathalie TOUSIGNANT, Professeure d'histoire contemporaine aux FUSL, et par Valérie PIETTE, chargée de cours à la Faculté de Philosophie et Lettres de l'ULB

[LES INSCRIPTIONS SONT À PRÉSENT CLOTURÉES]


Différentes techniques ont été mises au service de la colonisation. Le cinéma n’y fait pas exception. Les colonisateurs ont filmé, scénarisé la fameuse « œuvre civilisatrice ». Des centaines de bobines ont ainsi dormi dans des centres d’archives et ce, durant des décennies. Aujourd’hui, ce patrimoine commun est exhumé, sauvegardé, copié. Mais comment analyser et valoriser ce patrimoine filmé ? Il nous revient aujourd’hui de comprendre et de contextualiser le film colonial, film de propagande, sans doute, mais aussi mémoire exceptionnelle de l’histoire de la colonisation et source remarquable pour les historiens.

Femmes de demain nous plonge dans le Congo belge de 1957. Il met en scène la femme congolaise et souligne à l’envi la place fondamentale de la femme, de la famille et des valeurs que celle-ci véhicule dans la mise en place d’un état colonial.

La réflexion, proposée à l’occasion de ce Midi de la CUD, s’inscrit dans le prolongement d’un projet de numérisation des films coloniaux conservés au Musée royal de l'Afrique centrale (MRAC), à la Cinémathèque royale de Belgique et au KADOC (Centre de Documentation et de Recherche sur la Religion, la Culture et la Société, KUL). Elle s’ancre par ailleurs dans un projet de coopération universitaire débuté en septembre 2008 – le Projet interuniversitaire ciblé (PIC) « Valorisation de la mémoire filmée de la période coloniale »* – qui a pour but d’alimenter le débat relatif aux identités et à la mémoire des populations locales, de participer de manière concrète au renouvellement des sources accessibles aux chercheurs africains et de constituer un matériel didactique novateur pour l’ensemble des étudiants en sciences humaines, de plus en plus fréquemment confrontés à l’analyse de l’image dans le cadre de leur recherche.


*Projet « Valorisation de la mémoire filmée de la période coloniale: renforcement des capacités pédagogiques en sciences humaines ; mise en place d'un réseau interuniversitaire sur la mémoire de l'Afrique centrale » (2008-2011 ; ULB, FUSL, KUL & Université de Kinshasa, Université du Burundi et Université nationale du Rwanda)


Programme :
• 11 h 30 : accueil des participants – sandwiches lunch
• 12 h 00 : présentation par Nathalie TOUSIGNANT et Valérie PIETTE
• Échange avec les participants

Quand ?:
Mardi 14 décembre, dès 11 h30

Où ? :
CIUF-CUD, rue de Namur, 72-74 à 1000 Bruxelles