Tweets de @ARESfwb_be
   

 


 La Coopération belge

Projets PIC au Maroc

Formation intensive en hyImplantation d’une unité de recherche, de développement et de formation dans le domaine des rayonnements thermiques et de l’exploitation de l’énergie solaire

Durée : 2003-2008
Coordonnateur : Jean-Pol VIGNERON, FUNDP
Budget : 370.000,00 €
 

DESCRIPTIF

L’alimentation en énergie à partir de sources non renouvelables est une solution irrationnelle. Lorsque les ressources en énergie fossile ou en éléments lourds seront épuisées, l’activité humaine devra se stabiliser en concentrant les prélèvements sur des sources renouvelables, essentiellement solaires, ou sur l’utilisation de la fusion nucléaire. Cette dernière solution pourrait toutefois mener à la banalisation et à la prolifération d’armes incontrôlables. Les recherches sur l’exploitation de l’énergie solaire semblent beaucoup plus profitables. Les conditions d’ensoleillement d’une région comme Settat sont tout à fait favorables aux études sur la manipulation d’énergie rayonnée.

La région de Settat est dotée de terres très fertiles et a une vocation céréalière évidente. Du fait du décalage entre les saisons de production et le rythme constant de la consommation d’une céréale, une période de stockage s’avère toujours nécessaire. Le climat très chaud entraîne des pertes considérables, essentiellement causées par des insectes, des moisissures ou des acariens, dont l’activité est fortement dépendante de la température et du taux d’humidité qui se développe dans les unités de stockage.

La viande et le lait passent également par une période de stockage, dans des chambres froides qui nécessitent des dépenses considérables d’électricité, celle-ci étant très coûteuse au Maroc.

Pour les industries agroalimentaires, la préparation des aliments requiert des efforts considérables pour maîtriser le développement bactérien. Les basses températures et les milieux secs sont très coûteux à maintenir si l’on passe par des systèmes actifs traditionnels de climatisation et de conservation.

La nourriture de base de la population est une combinaison variable de céréales et de viande, tous deux difficilement accessibles aux plus pauvres à cause du prix de production dont une part importante est liée aux conditions de stockage, mauvaises pour les céréales et très coûteuses pour le reste.

L’objectif général du projet est l’implantation d’une unité de recherche, de développement et de formation dans le domaine des rayonnements thermiques et de l’exploitation de l’énergie solaire.
Le projet comporte trois volets :

  • La conduite de projets d’application : réalisation de prototypes de silos de stockage utilisant l’effet de serre inverse ; développement d’un système de déshumidification des unités de stockage et de conservation ; réalisation d’un prototype de station d’épuration de l’eau par distillation solaire.
  • La formation sur place de chercheurs marocains.
  • Le lancement de projets de recherche nouveaux et la mise en place d’un centre de documentation et de modélisation pour l’industrie.

COORDONNATEUR

PARTENAIRES

CONTACT