Tweets de @ARESfwb_be
   
Projets PIC au Vietnam

évaluation des risques et prévention des maladies respiratoires chroniques dans le sud du vietnam


Durée : 2012-2016
Coordonnateur : Olivier MICHEL, CHU Brugmann
Budget : 428.561,00 €

DESCRIPTIF

À l'Hôpital Pham Ngoc Thach (H-PNT) d'Hô Chi Minh Ville, les maladies respiratoires chroniques (CRD) représentent +/- 35% des causes d'hospitalisation. L’équipement destiné à différencier les pathologies reprises sous le terme «CRD» se limite à un appareil de spirométrie qui est mal utilisé et ne permet pas d'obtenir des mesures fiables. Les tests allergologiques et inflammatoires, in vivo et in vitro, ne sont pas développés. De la même façon, le service de Physiologie et Immunologie de l’Université-PNT ne dispose pas, à ce jour, des techniques d’évaluation de l’inflammation respiratoire. Cette situation rend difficile le diagnostic différentiel (phénotype) de ces pathologies dont le traitement reste symptomatique.
Au plan épidémiologique, les données concernant la prévalence, la morbidité et la mortalité des maladies respiratoires chroniques (CRD) au Vietnam sont limitées. Selon certaines estimations la prévalence et l’incapacité ajustée par année de vie, pourraient être la seconde au monde, après la Chine et la prévalence de l'asthme à Hanoi pourrait avoir augmenté de 2 à 6% entre 1961 et 2009.
C'est dans ce contexte que le projet vise à améliorer l'identification, la prévention et le traitement des CRD à Hô Chi Minh Ville, et en particulier à l'U-PNT et à l'Hôpital PNT. Il vise également à étudier le lien entre la pollution de l'habitat et les CRD et à proposer des mesures de prévention et de remédiation. L’intervention se réalise de la manière suivante :

  1. Développement des normes de spirométrie adaptées à la population vietnamienne. Un équipement fonctionnel pulmonaire complet sera installé dans l’Hôpital PNT. Un cours et une formation seront organisés. Ensuite les mesures seront appliquées aux patients CRD (critères ERS/ATS).
  2. Validation de systèmes miniaturisés de spirométrie qui pourront ensuite être utilisés sur de plus larges populations et dans des études de terrain
  3. Développement de techniques actuellement peu ou non disponibles: 1/ tests cutanés allergéniques pour identifier les causes allergiques des CRD; 2/ Induction de sputum pour évaluer l’inflammation bronchique et mieux distinguer les différentes CRD; 3/ questionnaire adapté aux conditions environnementales locales.
  4. Évaluation des facteurs de pollution intérieure selon le type d’habitat à HCMC et dans ses environs. Plusieurs facteurs seront évalués : température, humidité, concentration en CO et SO2, comptage des PM 0,1/2,5/10, prélèvements de poussières aéroportées et de surface (endotoxine et allergènes). Simultanément les éventuelles CRD des occupants seront dépistées et évaluées (questionnaire, spirométrie et tests cutanés) et ensuite associés aux facteurs de pollution.
  5. Des mesures de remédiation seront appliquées dans certaines habitations sélectionnées et ensuite validées.
  6. Diffusion et pérénisation des résultats: 1/ séminaire de conclusions destiné aux professions de santé et de l’environnement et aux concepteurs de bâtiments; 2/ diffusion au sein de la population (journaux et TV locales); 3/ publications dans des revues scientifiques ; 4/ collaboration avec l’initiative GARD de l’OMS et avec les services de santé de la ville d’HCM; 5/transfert des recommandations au gouvernement, aux secteurs privé et public par l'intermédiaire de BOLD.


COORDONNATEUR
Olivier MICHEL, CHU Brugmann

PARTENAIRES
NGUYEN THE DUNG, U-PNT

Alfred BERNARD, UCL
Faculté de Médecine, Unité de Toxicologie
Jean-Marie HAUGLUSTAINE, ULg
Faculté des Sciences, Unité de recherche EnergySud

CONTACT
Olivier MICHEL
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir